La FMF reçue à Matignon

La FMF a rencontré le 20 septembre, à Matignon, le cabinet du Premier Ministre, pour discuter notamment de la compensation de la hausse de la CSG pour les médecins libéraux.
Elle a reçu l'assurance que celle-ci se ferait euro pour euro, la consigne en ayant été donnée aux ministères concernés.
Elle a proposé la déductibilité directe des compensations de l'augmentation de la CSG et des minorations de charges pour les revenus inférieurs à 43 000 euros. Elle a proposé également de les transformer en crédit (...)

- Actualités / , Lire la suite

La délégation des tâches existe, la CPAM l’applique tous les jours !

À l'heure où l'on parle régulièrement de délégation de tâches entre les médecins et les professionnels para-médicaux et où le débat est souvent passionnel à ce sujet, on ne se rend pas compte que la CPAM a déjà depuis longtemps mis en œuvre la délégation des tâches pour décharger ses services en utilisant les médecins libéraux, qui effectuent maintenant une partie du travail qui devrait être dévolu au Service Médical des Caisses ou même au personnel administratif.
Et cette évolution s'est faite insidieusement si (...)

- Actualités / , Lire la suite

Lettre ouverte à Mme Agnès Buzyn

Madame la Ministre,
Le 1er septembre, lors de la Conférence Nationale des Unions Régionales des Professionnels de Santé (URPS) médecins libéraux, organisée à la Baule, la Fédération des Médecins de France (FMF) exprimait son ressenti de la désorganisation du système de santé français et la concurrence déloyale entre l'hôpital et la ville. Financements parallèles (Migac) et attribution à la ville de 3 milliards de dépenses générées, en fait, par l'hôpital, en sont les causes évidentes.
Vous avez cru que, par (...)

- Actualités / , Lire la suite

Hausse de la CSG et compensations annoncées par le Premier Ministre

Pour la FMF, concernant les médecins libéraux et leur fiscalité, le Premier Ministre a rendu une mauvaise copie ce jour. En effet la déception est grande, car quand le Président Macron a annoncé des mesures compensatoires à venir à la majoration du taux de CSG pour les travailleurs indépendants, il n'a pas précisé qu'elles ne s'appliqueraient pas à tous.
La lecture des propositions faites par Monsieur Edouard Philippe permet de constater, en cas de leur application :
une baisse des cotisations (...)

- Actualités / , , , Lire la suite

Ne prenez pas de risque avec les sports à risque.

Durant la torpeur estivale et juste avant la rentrée sportive, les ministres de la santé et des sports ont conjointement signé l'Arrêté du 24 juillet 2017 fixant les caractéristiques de l'examen médical spécifique relatif à la délivrance du certificat médical de non-contre-indication à la pratique des disciplines sportives à contraintes particulières, qui est paru au JO le 15/08/2017.
Autant dire que les médecins et les patients auront peu de temps pour se mettre à jour avant le rush des certificats de la (...)

- Actualités / , , , Lire la suite

Modifications des cotisations Assurance Maladie et CSG : quel impact pour les médecins libéraux ?

Ce sont deux des mesures phares annoncées par le condidat puis par le Président Emmanuel Macron : la disparition de la cotisation Assurance Chômage et de la part salariale de la cotisation d'Assurance Maladie, compensée par une hausse de la CSG, et la disparition du RSI.
Les avantages d'après le gouvernement sont : une augmentation du pouvoir d'achat des actifsune universalisation de la couverture chômage pour tous les secteurs d'activitéune meilleure répartition de l'effort de solidarité nationale (...)

- Actualités / , , , , , , Lire la suite

LUTTE CONTRE LES DESERTS MEDICAUX : LES SOLUTIONS EXISTENT ET SONT SIMPLES

Paris, le 19 juillet 2017 - 2,5 millions de français vivaient dans un désert médical en 2015, une situation que les pouvoirs publics constatent sans proposer de solutions autres que la télémédecine. Jean-Paul Hamon commente « Les déserts médicaux ne sont pas une fatalité. Mettre en place des offres de télémédecine ne changera pas la donne ni le sentiment réel d'abandon. Une régulation téléphonique ou une vidéo peuvent contribuer à rassurer le patient, mais les gens ont besoin de voir un médecin et les (...)

- Actualités / , Lire la suite

Simone Veil, une grande Dame.

En 1975 j'étais installé depuis 2 ans et je venais de vivre en direct le combat de Simone Veil pour la légalisation de l'avortement.
Pour moi, jeune médecin, c'était une chose qui allait de soit et cette légalisation ferait que je n'aurais plus à me renseigner sur les départs en car pour Den Haag : un aller et retour pour la Hollande en une journée pour les plus chanceuses... celles qui avaient eu la chance de tomber sur un médecin qui ne considérait pas l'avortement comme un acte criminel passible de (...)

- Actualités / , Lire la suite

Agression des médecins : Plus de palabre, des actions !

Les agressions récentes de médecins généralistes, dans des quartiers où la sécurité n'est plus assurée n'est pas le fait du hasard, mais de la dégradation des conditions de vie de tous les habitants et de tous les professionnels de santé qui y évoluent.
Les inégalités sociales de santé sont déjà une réalité mesurable dans ces quartiers, et ne feront que croitre si les professionnels de santé n'y sont plus présent, parce que leur sécurité n'est pas assurée.
La FMF déclare que les habitants ne doivent pas être (...)

- Actualités / , Lire la suite

La Médecine Libérale « En Marche »… ?

La FMF se félicite qu'à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle,on s'éloigne du dogmatisme qui a présidé la politique de ces quatre dernières années.
La FMF est un syndicat réformiste et s'est engagée, par sa signature de la convention, dans cette voie.
La FMF attend un pragmatisme du futur Président de la République et de son ministre de la santé, qu'elle invite à son congrès de Marseille du 8 au 10 juin 2017.
Les structures médicales libérales sont de véritables entreprises de proximité, au (...)

- Actualités / , , Lire la suite