Les déserts et l’amer Michel…

Michel Ceretti a quelques raisons d'en vouloir aux médecins. Il s'est lancé dans la politique médicale après un accident thérapeutique... Mais ça ne lui donne pas le droit d'écrire des inepties et de brandir la coercition comme arme anti-désertification médicale !
Oser ressortir les poncifs sur les études prétendument gratuites alors que les internes pendant les 3 ou 4 années de leur troisième cycle font fonctionner les hôpitaux pour moins de 7€ de l'heure avec des horaires incompatibles avec la sécurité (...)

- Actualités / Lire la suite