Un harcèlement ordinaire

Cela fait des années que nos responsables politiques, incapables d'améliorer la situation économique du pays, qui plonge dans la crise sociale avec ses conséquences en terme de pathologies psy et autres affections induites, visent la croissance des arrêts de travail. Tels des « pompiers pyromanes », il est naturellement plus facile de dénoncer les conséquences que d'avouer l'impuissance à en traiter la cause ! Aussi ils ont armé les directeurs de CPAM de pouvoirs exorbitants permettant de faire pression sur les prescripteurs.

- Actualités Lire la suite

La CPAM de l’ESSONNE ROMPT LA TRÈVE DES PROCÉDURES MSO/MSAP

Depuis des années la CELLULE JURIDIQUE de la FMF se bat contre l'application de l'art L162-1-15 du code de la sécurité sociale par les CPAM qui ne respectent pas « l'activité comparable » que le législateur a tenu à préciser dans ce texte.

- Actualités / , , Lire la suite

Le stationnement des professionnels de santé intervenant au domicile des patients taxé

Dans les agglomérations les horodateurs ornent les trottoirs mais les professionnels de santé dûment "badgés" bénficiaient d'une certaine tolérance...

- Actualités / , , , , , , Lire la suite

ATTENTION l’ALD 23 « Troubles dépressifs récurrents ou persistants chez l’adulte » sort du dispositif « ALD SIMPLIFIÉE »

La Loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé a introduis au niveau de son article 198 (modifiant l'article L324-1 du code de la sécurité sociale), une procédure allégée d'admission en ALD.
En pratique, le médecin n'a plus qu'à indiquer sur le PES (Protocole d'Examen Spécial, qu'il soit rédigé en ligne sur AMELI PRO ou sur papier) : le nom de la pathologie,sa date de début,et à le signer afin de certifier que l'état de santé de son patient répond aux critères médicaux utilisés pour la (...)

- Actualités / , Lire la suite