La Nomenclature n’est pas immuable : changeons-la avec la FMF ! Interview Dr Ruiz et du Dr Israël

L'ostéodensitométrie a mis 20 ans pour être inscrite à la nomenclature nous explique le Dr Jean-Charles Ruiz !
Fait rarissime : les rhumatologues peuvent coupler cet acte technique à l'acte intellectuel de consultant.
Pour la FMF, c'est une nécessité et une urgence de généraliser les associations d'actes CCAM et NGAP dans toutes les spécialités cliniques.
Il faut permettre l'innovation partout en ville et favoriser la prise en charge globale de nos patients
"La Nomenclature n'est pas immuable : (...)

- Ça se passe sur FMF TV ! / , , , Lire la suite

Les téléservices CPAM

La CNAM a beaucoup misé sur les téléservices ces dernières années. Elle y trouve probablement un intérêt puisqu'elle a tenu à les intégrer dans le Forfait Structure. Mais cet intérêt est-il équivalent pour les médecins ? A l'évidence non. Parce que tout bêtement, quand une fonctionnalité est bonne, il n'y a pas besoin de payer les utilisateurs pour les convaincre. Alors que manque-t-il aux téléservices pour convaincre totalement ?
La télétransmission
Ce n'est pas à proprement parler un téléservice, mais elle (...)

- Actualités / , Lire la suite

Le bêtisier des caisses, et la nominée du jour est ? La CPAM du Rhône !

Les relations caisses / professionnels de santé devraient être celles de "partenaires" liés par la convention. En fait nous assistons de plus en plus à une relation de subordination où des CPAM toutes puissantes imposent leur "loi" au professionnels de santé leur reprochant parfois, comme dans l'exemple ci-dessous, ce qu'elles ne sont pas capables d'appliquer à elles-mêmes !

- Actualités / Lire la suite

Point-hebdo FMF du 15-03-2021

Chers amis,
Dans la saga « La vaccination Covid », nous voici au 3ème épisode de la saison 2. Rappel des épisodes précédents. La saison 1 s'était terminée sur le constat d'une pénurie de vaccins. Puis vendredi 05 mars après-midi, branle-bas de combat, des doses sont arrivées, il faut ABSOLUMENT les utiliser durant le week-end. A croire qu'une météorite de coronavirus allait s'abattre sur le territoire français dans les deux jours. Donc ouverture des vaccinodromes en urgence samedi et dimanche, où l'on a (...)

- Point-Hebdo Lire la suite

Communiqué : Campagne vaccinale en danger

les professionnels de santé alertent le ministère
Les médecins libéraux, les pharmaciens, les infirmiers et les sages-femmes crient ensemble leur indignation devant cette gestion purement médiatique des vaccinations COVID.
Il est invraisemblable de demander aux professionnels le jeudi soir de vider les stocks de vaccins le week-end suivant, et de leur interdire de vacciner les jours ouvrables des semaines qui suivent.
Il est irrespectueux d'épuiser les soignants déjà surmenés, et simultanément (...)

- Actualités / , , , Lire la suite

Ils sont morts pour les autres …

Ils étaient soignants.
Ils ont obéi au serment d'Hippocrate, n'ont pas fui face au danger, ont soigné leurs patients … et en sont morts.
Gardons leurs noms en mémoire. En France
Dr Jean-Jacques Razafindranazy, 68 ans, urgentiste du centre hospitalier de Compiègne (Oise), revenu en renfort alors qu'il était en retraite.
Dr Sylvain Welling, 60 ans Généraliste en Moselle.
Dr Jean-Marie Boegle, 66 ans, gynécologue à Mulhouse
Dr Olivier-Jacques Schneller, 68 ans, généraliste, Haute-Saône
Dr Mahen (...)

- Actualités / , Lire la suite

Vaccinations : un peu de sérieux

Comme beaucoup de mes confrères, j'ai consacré une partie de mon week-end à vacciner mes patients avec le vaccin Astra-Zeneca, (le Pfizer et le Moderna ne trouveront probablement pas le chemin de mon cabinet trop éloigné des métropoles).
Le gouvernement, à grand renfort de messages au journal télévisé, annonce une accélération de la vaccination.
OUI mais à 10 vaccins par semaine et par médecin ce n'est pas gagné.
Les institutions stigmatisent les médecins généralistes qui n'organisent pas la vaccination (...)

- Actualités / , , Lire la suite