La FMF réclame l’application pleine et entière des majorations MUT et MCU

Lettre à M. Nicolas Revel, Directeur de l'UNCAM
M. le Directeur,
La MCU et la MUT sont en place depuis le 1er janvier 2018.
Nos discussions sur le sujet en négociation conventionnelle et en aparté ont déjà largement évoqué par anticipation les difficultés du sujet.
Le texte conventionnel dit pour le médecin traitant « valoriser l'orientation sans délai effectuée par le médecin traitant vers un médecin de second recours ». Il ne parle pas de la teneur du second recours. Il nous paraît donc évident que (...)

- Actualités / , , , , , , , Lire la suite

Le PLFSS est aux déserts médicaux ce que Donald Trump est au climat

Déserts médicaux : Le PLFSS est aux déserts médicaux ce que Donald Trump est au climat : une vision passéiste , refusant de voir la réalité et seulement limité au clientélisme local
Le 19 décembre, à 14H30, la FMF est convoquée devant la commission des affaires sociales pour donner son avis sur les déserts médicaux. La chose est cocasse car le PLFSS vient d'être voté et nos députés n'ont soutenu aucun amendement proposé par la FMF concernant justement les déserts médicaux.
Le PLFSS est aux déserts médicaux (...)

- Actualités / , , Lire la suite

Lettre ouverte à Mme Agnès Buzyn

Madame la Ministre,
Le 1er septembre, lors de la Conférence Nationale des Unions Régionales des Professionnels de Santé (URPS) médecins libéraux, organisée à la Baule, la Fédération des Médecins de France (FMF) exprimait son ressenti de la désorganisation du système de santé français et la concurrence déloyale entre l'hôpital et la ville. Financements parallèles (Migac) et attribution à la ville de 3 milliards de dépenses générées, en fait, par l'hôpital, en sont les causes évidentes.
Vous avez cru que, par (...)

- Actualités / , Lire la suite

LUTTE CONTRE LES DESERTS MEDICAUX : LES SOLUTIONS EXISTENT ET SONT SIMPLES

Paris, le 19 juillet 2017 - 2,5 millions de français vivaient dans un désert médical en 2015, une situation que les pouvoirs publics constatent sans proposer de solutions autres que la télémédecine. Jean-Paul Hamon commente « Les déserts médicaux ne sont pas une fatalité. Mettre en place des offres de télémédecine ne changera pas la donne ni le sentiment réel d'abandon. Une régulation téléphonique ou une vidéo peuvent contribuer à rassurer le patient, mais les gens ont besoin de voir un médecin et les (...)

- Actualités / , Lire la suite

Menace sur l’IRM de Bergerac

Communiqué commun du 13 juillet 2017
L'ensemble des syndicats médicaux français représentatifs : Se réjouissent du projet de l'ARS Nouvelle Aquitaine d'installer un I.R.M. sur le site de l'hôpital de la ville de Bergerac qui ne dispose à l'heure actuelle que d'un seul I.R.M. pour un bassin de 175 000 habitants avec des délais de rendez-vous à 53 jours.Jugent par contre incompréhensible la volonté de l'ARS de fermer au 11 octobre 2017 l'I.R.M. parfaitement fonctionnel installé actuellement à la clinique (...)

- Actualités / , , Lire la suite

Simone Veil, une grande Dame.

En 1975 j'étais installé depuis 2 ans et je venais de vivre en direct le combat de Simone Veil pour la légalisation de l'avortement.
Pour moi, jeune médecin, c'était une chose qui allait de soit et cette légalisation ferait que je n'aurais plus à me renseigner sur les départs en car pour Den Haag : un aller et retour pour la Hollande en une journée pour les plus chanceuses... celles qui avaient eu la chance de tomber sur un médecin qui ne considérait pas l'avortement comme un acte criminel passible de (...)

- Actualités / , Lire la suite

L’hôpital sort de ses murs : la FMF sort de ses gonds !

Alors que les files d'attente bloquent les services hospitaliers et mettent en danger la santé des citoyens, des administratifs trouvent l'idée géniale de confier des tâches de médecine libérale à des confrères hospitaliers au bord du burn-out !!!
Dans le même temps des directeurs hospitaliers embauchent en CDD des médecins pour des contrats ponctuels, notamment en anesthésie et radiologie.
Où est la cohérence de cette politique de santé dispendieuse ?
Les trois exemples récents de Lorient (56), de (...)

- Actualités / Lire la suite

Voeux de la FMF pour 2017

Depuis 2012, les médecins libéraux ont été l'objet de toutes les attaques au nom d'un dogmatisme rétrograde et décadent.
En 2017 la FMF attend que le cauchemar s'arrête et que le nouveau Président de la République fasse la réforme nécessaire afin de stopper l'hémorragie libérale : une réforme où l'accès aux soins pour tous soit garanti une réforme où le rôle de chacun soit défini une réforme mettant fin au « tout hôpital » une réforme abrogeant le Tiers Payant Obligatoire, qu'il soit seulement une possibilité (...)

- Actualités / Lire la suite