La FMF réclame que l’acte APC soit réellement une revalorisation

Lettre à M. Nicolas Revel, Directeur de l'UNCAM.
Monsieur le Directeur,
L'avis ponctuel de consultant (APC et ses déclinaisons APY, APU, APV, AVY) remplace le C2 depuis le 1er octobre 2017. Il est défini à l'article 18-8 de la NGAP.
Il est revalorisé à 48€ au lieu de 46€ en attendant de passer à 50€ au 1er juin 2018.
Mais il est malheureusement entaché d'une regrettable erreur, l'article 14-A-1 n'ayant pas été mis à jour. Comme vous le savez, l'article 14 liste précisément les actes qui sont compatibles (...)

- Actualités / , , , Lire la suite

La FMF réclame l’application pleine et entière des majorations MUT et MCU

Lettre à M. Nicolas Revel, Directeur de l'UNCAM
M. le Directeur,
La MCU et la MUT sont en place depuis le 1er janvier 2018.
Nos discussions sur le sujet en négociation conventionnelle et en aparté ont déjà largement évoqué par anticipation les difficultés du sujet.
Le texte conventionnel dit pour le médecin traitant « valoriser l'orientation sans délai effectuée par le médecin traitant vers un médecin de second recours ». Il ne parle pas de la teneur du second recours. Il nous paraît donc évident que (...)

- Actualités / , , , , , , , Lire la suite

La ROSP pédiatrique 2018 sera un flop retentissant.

Lors de la signature de l'avenant 1, la CNAM nous l'avait promis, la revalorisation en année pleine pour les pédiatres atteindrait 15000 €.
Une partie non négligeable de cette somme devait provenir de la rémunération Médecin Traitant des pédiatres et une autre de la nouvelle ROSP mis en place. Au passage ces revalorisations doivent aussi profiter aux généralistes.
Effectivement sur le papier la ROSP pédiatrique représente 305 points, soit normalement 2135 € si tous les items sont réalisés.
Dans les (...)

- Actualités / , , , Lire la suite

La NGAP devient un monstre sans queue ni tête

À chaque nouvelle évolution tarifaire il faut mettre à jour la NGAP.
Mais ces évolutions successives se font sans réflexion de fond, par ajout, correction, suppressions de mots ou de paragraphes, à coup de replâtrages et ravaudages ; si bien qu'on aboutit à la fin à un texte indigeste de 120 (!!) pages, sans logique interne, sans queue ni tête, avec des articles qui se contredisent mutuellement et des ratés manifestes, qui entraînent ensuite encore d'autres replâtrages, et ainsi de suite.
La dernière (...)

- Actualités / , Lire la suite

Les nouveaux tarifs des spécialistes dans les DOM

Dermatologues Endocrinologues Gynécologues Médecine physique et réadaptation Neurologues PneumologuesRhumatologues

- Actualités / , , , , , , , Lire la suite

Le cumul de la consultation et du frottis sera enfin possible au 1er juillet 2017

C'était une demande itérative de la FMF depuis des années, afin de favoriser le dépistage du cancer du col de l'utérus.
Enfin nous avons été entendus : l'arrêté est paru le 17/06/2017 au Journal Officiel pour une application au 1er juillet 2017.
La cotation passera donc à G(S) + JKHD001 = 25 + 12,46 = 37,46 € pour les généralistes secteur I ou secteur II OPTAMCS+MPC+MCS + JKHD001 = 23 + 2 + 5 + 12,46 = 42,46 € pour les gynécologues secteur I ou secteur II OPTAMC(S) + JKHD001 = 23 + 9,64 = 32,64 € pour (...)

- Actualités / , , , Lire la suite

PTM…R, le dernier avatar des PTMx

Les patients ayant de plus en plus de mal à trouver un médecin pour les soigner, les gouvernements et les caisses multiplient les projets censés favoriser l'installation dans les "zones défavorisées", ce qui est est plutôt une bonne idée, en tout cas meilleure que les idées de coercition qu'on voit régulièrement resurgir chez les politiques, tant à gauche qu'à droite.
A côté des aides conventionnelles des deux dernières conventions, on a vu arriver des aides plus spécifiquement destinées aux jeunes, les (...)

- Actualités / , , Lire la suite

Rémunération de l’établissement des certificats de décès

Le Décret n° 2017-1002 du 10 mai 2017, précisé par l'Arrêté du 10 mai 2017, a mis en place l'article 70 de la LOI n° 2015-1702 du 21 décembre 2015 de financement de la sécurité sociale et permet aux médecins établissant un certificat de décès de se faire rémunérer pour ce certificat par l'Assurance Maladie.
Ce décret est effectif dès sa parution … donc c'est fait.
Cette rémunération est fixée à un forfait d'un montant brut de 100 euros. Ce forfait rémunère la visite réalisée dans ce cadre et les frais de (...)

- Actualités / , , Lire la suite

Avez-vous intérêt à signer l’OPTAM ?

L'OPTAM est la nouvelle version du CAS.
Elle permet aux médecins éligibles, selon les caisses, de gagner autant, voire plus, en modérant leurs dépassement, par le biais d'une part du droit d'utiliser les tarifs opposables, et d'autre part du reversement d'une "prime d'activité" sur la part d'activité réalisée au tarif opposable en cas de respect des engagements.
Qu'en est-il en réalité ? L'OPTAM est-elle plus intéressante que le défunt CAS ?
Les choses ne sont pas si évidentes, dans un sens comme dans (...)

- Actualités / , , , , , Lire la suite