Avenant 6 de la Convention Médicale 2016

L'avenant 6 de la Convention Médicale 2016 a été signé par le SML et la CSMF, qui fait donc son retour parmi les syndicats signataires. Il est donc validé et sera mis en œuvre après sa parution au Journal Officiel, quelle que soit à ce sujet la décision du Conseil d'Administration de la FMF qui se réunira le 23 juin 2018 pour en débattre.
La CNAM est retombée dans ses vieux travers et nous a proposé un avenant un peu « fourre-tout » qui ne permet pas de bien discuter et négocier, puisqu'il faut le (...)

- Actualités / , , , , , Lire la suite

L’OPTAM et l’OPTAM-CO sont contre-productifs pour l’installation dans les régions déficitaires.

Les CPL sont utiles, même si leur travail reste malheureusement souvent ignoré et invisible. Nos représentants y font un travail de fourmi toujours recommencé pour défendre les libéraux.
En voici un nouvel exemple avec la CPL 76.
En l'occurence elle met le doigt là où ça fait mal : l'installation des spécialistes en secteur II.
Si les nouveaux installés veulent prendre l'OPTAM ou l'OPTAM-CO, ils sont limités pour leur dépassements (article 41.1 de la Convention) :
le taux de dépassement applicable ne (...)

- Actualités / , , Lire la suite

Avez-vous intérêt à signer l’OPTAM ?

L'OPTAM est la nouvelle version du CAS.
Elle permet aux médecins éligibles, selon les caisses, de gagner autant, voire plus, en modérant leurs dépassement, par le biais d'une part du droit d'utiliser les tarifs opposables, et d'autre part du reversement d'une "prime d'activité" sur la part d'activité réalisée au tarif opposable en cas de respect des engagements.
Qu'en est-il en réalité ? L'OPTAM est-elle plus intéressante que le défunt CAS ?
Les choses ne sont pas si évidentes, dans un sens comme dans (...)

- Actualités / , , , , , Lire la suite

OPTAM & OPTAM-CO, comment ça marche ?

L'OPTAM (Option Pratique TArifaire Maîtrisée) occupe à elle seule la totalité du sous-titre 3 du titre 4 de la Convention, articles 40 à 58.
De quoi s'agit-il et les médecins secteur II ont-ils intérêt à y adhérer ? Le principe.
Il s'agit d'après la CNAM d'un accord gagnant-gagnant : Pour les patients : des dépassements d'honoraires moindres et mieux remboursés par les contrats complémentaires "responsables"Pour les médecins : l'accès aux revalorisations d'honoraires normalement réservées au secteur I, aux (...)

- Actualités / , , , , , Lire la suite